bagpipe.free.fr
http://bagpipe.shost.ca/phpBB3/

l'huile de lin
http://bagpipe.shost.ca/phpBB3/viewtopic.php?f=2&t=341
Page 1 sur 2

Auteur :  Claymore [ 28 Mai 2014, 17:23 ]
Sujet du message :  Re: l'huile de lin

50% huile de lin et 50% de térébenthine...plus de bestiole...
mélange fluide et pénétrant et beaucoup moins gras...
Pratiqué en ébénisterie depuis des lustres...

Auteur :  Yann-Fanch [ 28 Mai 2014, 17:54 ]
Sujet du message :  Re: l'huile de lin

Personnellement je ne vous préconise pas l'huile de lin .
Une bonne solution pour le bois extérieure 25 huile 75 de white en rajoutant un peu de siccatif ,le white est plus gras que la térébenthine et s'évapore moins rapidement .
Huile de lin qui est trop siccative ,elle laisse un film en surface en séchant.

Je serais plutôt d'avis a utiliser de l'huile de noix ou quelque chose qui se rapproche "huile d'amande douce" .

Auteur :  Bruno THOMAS [ 28 Mai 2014, 22:46 ]
Sujet du message :  Re: l'huile de lin

Certe, mais de l'huile sur une couche de vernis ça sert pas a grand chose, il faut que le bois soit juste poli et teinté... Pour les bois vernis il faut juste en passe a l'intérieur, cela permet de rendre le timbre plus joli. De plus, mais la il faut me corriger si je me trompe, le fait de mettre de huiler le bois qui est très dense ne doit pas vraiment pénétrer en profondeur, donc le tout doit reste plus en surface non ?

Auteur :  Claymore [ 29 Mai 2014, 10:56 ]
Sujet du message :  Re: l'huile de lin

Oui, plus le bois est dense et moins il y a pénétration, mais la térébenthine pénètre très bien en profondeur mais sans pour autant percer une épaisseur de bois, mais l'objectif n'est pas imbiber à cœur nos bois, mais plutôt de les protéger des variations climatique et pour l'huile de l'humidité.

Le jour ou j'ai une cornemuse traditionnelle, je n'hésiterai pas à la traiter avec huile de lin et térébenthine 50/50 comme nos maîtres ébénistes...

mais cela n'engage que moi, il y a peut-être d'autres produits plus performant synthétique etc...la modernité à aussi ces bons cotés...

Auteur :  Yann-Fanch [ 29 Mai 2014, 16:30 ]
Sujet du message :  Re: l'huile de lin

Je te rejoint complètement Bruno sur le faite de huiler une surface vernis "du plâtre sur une jambe de bois"
Sur un bois avec une finition poli ou ciré j'utiliserais une cire d'abeille et de l'huile de coude pour la faire briller
Sur l'entretien de la perce je laisse ma place aux connaisseur .......mais je n'utiliserais pas de l'huile de lin,il y a des facteurs d'instrument qui sature le bois d'huile ou de paraffine ce qui permet à l'humidité de ne plus pénétrer ,mais la c'est un autre registre ,et dans le milieu de la GHB je ne pense pas que se soit utilisé ,les bois sont tellement dense et serrer !! certains bois exotique sont naturellement gras ,si Filibeg passe par la il pourra en dire plus
J'utilise de l'huile de lin et différentes huile touts les jours dans la fabrication de peinture et autres produits ,vernis, médium....etc.....

Auteur :  Yann-Fanch [ 29 Mai 2014, 19:34 ]
Sujet du message :  Re: l'huile de lin

Yann-Fanch a écrit :
Personnellement je ne vous préconise pas l'huile de lin .
Une bonne solution pour le bois extérieure 25 huile 75 de white en rajoutant un peu de siccatif ,le white est plus gras que la térébenthine et s'évapore moins rapidement .
Huile de lin qui est trop siccative ,elle laisse un film en surface en séchant.

Je serais plutôt d'avis a utiliser de l'huile de noix ou quelque chose qui se rapproche "huile d'amande douce" .


Par le bois extérieure , je parle de terrasse ,de rambarde, de volets etc...........

Auteur :  VIVI [ 30 Mai 2014, 13:09 ]
Sujet du message :  Re: l'huile de lin

l'huile pour teck va très bien et tu la passes à l'intérieur avec un écouvillon 2X l'an. l'avantage est qu'on la trouve dans tous les supermarchés!

Auteur :  Bruno THOMAS [ 30 Mai 2014, 15:29 ]
Sujet du message :  Re: l'huile de lin

Mes filasses sont faites avec du fol de fretage de chez radiospare, elles ne bougent pas du tout, juste pour terminer avec un peu de Téflon épais qui ne s'effiloche pas. Donc, j'ajuste avec un peux de Téflon de temps en temps, mais la ça fait au moins 3 ans que je n'y ai pas touché.

La poche, graissage une fois l'an, le bois, je fais l'intérieur avec l'huile que propose Kilts and More qui est peu grasse et avec un grain très fin et transparente, globalement, l'intérieur une fois par an est amplement suffisant et ce avant les grosses chaleures.

Auteur :  fred [ 01 Juin 2014, 18:27 ]
Sujet du message :  Re: l'huile de lin

Bonjour,
j'ai refait les filasses du sutell et du chanter avec du fil poissé noir + un tour de teflon et c'est bon; et comme le chef,un coup de bore oil une fois l'an,rien pour la poche,car synthétique,et nettoyage des bagues et chapeaux une fois par an aussi ;)

Auteur :  filibeg [ 02 Juin 2014, 21:31 ]
Sujet du message :  Re: l'huile de lin

Yann-Fanch a écrit :
Je te rejoint complètement Bruno sur le faite de huiler une surface vernis "du plâtre sur une jambe de bois"
Sur un bois avec une finition poli ou ciré j'utiliserais une cire d'abeille et de l'huile de coude pour la faire briller
Sur l'entretien de la perce je laisse ma place aux connaisseur .......mais je n'utiliserais pas de l'huile de lin,il y a des facteurs d'instrument qui sature le bois d'huile ou de paraffine ce qui permet à l'humidité de ne plus pénétrer ,mais la c'est un autre registre ,et dans le milieu de la GHB je ne pense pas que se soit utilisé ,les bois sont tellement dense et serrer !! certains bois exotique sont naturellement gras ,si Filibeg passe par la il pourra en dire plus
J'utilise de l'huile de lin et différentes huile touts les jours dans la fabrication de peinture et autres produits ,vernis, médium....etc.....


L'Huile de lin est un détail, qui a certes sont importance , pour l'entretien de nos cornemuse, mais pour la physique et la mécanique du bois,il y à d'autres facteurs :

La masse volumique (ou densité) à 12% est une caractéristique technologique de base, la première à déterminer pour qualifier un bois.Cette propriété est corrélée, plus ou moins , étroitement avec les propriétés physique et mécanique du bois, ainsi qu'avec certaine caractéristique de mise en oeuvre.

Les contraintes liée à l'utilisation des essences sont :
*La durabilité du bois.
*La classe d'imprégnabilité du bois parfait.
*La classe de pénétration d'un produit de préservation.
*La résistance aux termites(sales bêtes) :evil:
*Le comportement du bois à l'usinage.
*Le comportement du bois à l'application et le vieillissement de la préservation et de la finition.

Yann Fanch reprend moi si je me plante ou oublie quelques choses ;)

Pour info :
Classe des masse volumique à l’état sec :

MV inférieur à 500kg/m3: bois trés léger (Cèdre 450)
MV comprise entre 500 et 650kg/m3 bois léger (chêne)
MV comprise entre 650 et 800 bois mi-lourd (Acajou/Hêtre 700 )
MV comprise entre 800 et 950 bois lourd (teck 860)
MV supérieur à 950 bois très lourd (ébène 1150)

alors, cire d'abeille, huile de lin, ou huile de vidange ,Bois gras, bois sec, je pense que c'est comme se couper les ongles des pieds , il faut le faire, régulièrement, mais de là à penser qu'un entretien à l'huile de lin est primordiale , j'ai un doute, au temps des Mc Thomas en Ecosse dans une humidité quasi constante, l'huile de Lin était elle présente dans les Clans les plus pauvres pour l'entretien de leur GHB, tournée dans de la Cytise(très dense ) avec des outils rudimentaires....après profitons du progrès de nos époques...je l'ai fait quand les copains m'ont dit,on entretien le bois avec de l'huile de Lin....ça brille , c'est bô, et ça, à priori nourri et protège l’intérieur des bourdons, mais même 300 ans après cela reste un végétale et peu importe l'essence, qui continue à vivre quoiqu'on fasse.....

'me suis peut être un peu écarté là, désolé. C’était pour parler ....

Page 1 sur 2 Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/